OverBlog : 10 ans et des projets plein la tête

1f0ADslVous ne lisez pas ce mail correctement ?
OverBlog
OverBlog : 10 ans et des projets plein la tête
gb2-harrow.jpg
logo_ob.png

Chers OverBlogueurs,

OverBlog a été créée en 2004 et fête cette année ses 10 ans. La start-up toulousaine a bien grandi, mais a conservé son objectif premier : permettre à tous de publier ses idées sans connaissance technique. La nouvelle version sortie il y a deux ans remporte un franc succès, et poursuit son développement pour satisfaire toujours plus ses utilisateurs préférés 🙂

Au programme cette année, de nouvelles fonctionnalités bien sûr, mais également de belles surprises. La première est toute fraîche : OverBlog rejoint le groupe Webedia. Nous sommes très heureux de vous annoncer cette bonne nouvelle, porteuse de très beaux projets pour chacun d’entre vous.

Webedia est en effet un acteur majeur du divertissement sur Internet et compte dans ses rangs les sites comme Allociné, 750gr, PurePeople, Newsring… qui représentent un nouveau potentiel de visibilité et d’interaction pour tous les Overblogueurs.

L’occasion également pour l’équipe de renouveler son engagement envers vous, de vous remercier pour votre confiance et votre fidélité. Restez à l’écoute, les bonnes nouvelles ne sauraient se faire attendre 😉

À très vite,

Votre équipe OverBlog
www.overblog.com
gb2-carrow.jpg
TwitterFacebookBlog du staff
© Copyright OverBlog – Se désinscrire

Gardons contact !

Vous ne lisez pas ce mail correctement ?
Overblog
Gardons contact !
Chers OverBlogueurs,

Restons en contact, suivez-nous sur les réseaux sociaux :

facebook.pngRejoignez la communauté OverBlog sur Facebook et suivez nos actualités, les jeux-concours, opérations spéciales, …

Suivre OverBlog sur Facebook

twitter.pngSuivez-nous sur Twitter pour connaître en temps réel les news, l’état de la plateforme, les maintenances en cours ou prévues, …

Suivre OverBlog sur Twitter

Retrouvez-nous aussi sur Google+, Instagram, Pinterest et YouTube.

À tout de suite 😉

L’équipe OverBlog
OverBlogFacebookTwitterBlog du staff

© Copyright OverBlog 1egfSXcCliquez ici pour vous désabonner

Parrainez, on vous rémunère !

Vous ne lisez pas ce mail correctement ?
Overblog
Parrainez, on vous rémunère !
Chers OverBlogueurs,

Vous êtes nombreux à conseiller OverBlog à vos proches, nous souhaitons vous remercier en vous rémunérant pour chaque parrainage que vous effectuez !

En partenariat avec Tradedoubler, OverBlog lance son programme d’affiliation et vous rémunère 10€ par filleul confirmé*.

Commencer le parrainage

Bonne journée,

L’équipe OverBlog
OverBlogFacebookTwitterBlog du staff

* Le parrainage est enregistré à chaque abonnement réalisé depuis la bannière publicitaire de votre blog.

© Copyright OverBlog 1fus1J4Cliquez ici pour vous désabonner

VOYAGE SURPRISE

20130121-104414.jpg

Voyage surprise
Destination Rio de Janeiro Bresil
Gilles et moi sommes partis le lundi 7 janvier 2012 pour Rio de Janeiro
Départ à11h du matin 2h20 de vol escale à Lisbonne Portugal et c’est partis pour 10h de vol sur un boing 382 compagnie Tap Portugal
Vol très agréable, le temps a passé vite nous étions assis à côté d’un monsieur Portugais parlant l’anglais, il nous raconte qu’il travaille sur des plateformes pétrolières et qu’il se rend à Rio pour une trentaine de jours, personnage très sympathique et intéressant.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Windsor Martinique Hotel

23h nous atterrissons à l’aéroport de Rio nous prenons un taxi, direction Windsor Martinique Copa Hôtel dans une rue adjacente de la mytique Copacabana Beach. L’hôtel est accueillant, un room service prend nos valises nous montons a notre chambre n•419, la chambre est coquette grand lit, télévision écran plat avec chaîne satellite, salle de bain tout en marbre avec une douche italienne. Il est tard nous nous couchons l’aventure brésilienne commence « amahna » demain en portugais « bom note »!

Copacabana  OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Copacabana

Mardi 8 janvier
Réveil matinale 7h, 10h en France, il y a 3 heures de décalage cela n’est pas difficile de s’habituer au rythme brésilien. Nous descendons prendre notre petit déjeuner. Le buffet est varié pour moi se sera omelette jambon fromage cafe au lait et jus d’orange il faut prendre des forces pour commencer cette journée. Le programme Pão des Açucar, nous nous familiarisons rapidement avec le plan de la ville pour repérer les différents site à visiter nous décidons d’aller voir le mythique pain de sucre.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Pain de sucre
Nous découvrons la célèbre promenade de Copacabana daller de mosaïque noir et blanche de 6 kms de long, avec une circulation dense sur la route 3 voies d’un côté, 3 voies de l’autre une piste cyclable et joggeurs se croisent, certain court d’autre font de la marche rapide, des jeunes, des vieux , en familles seul ou en groupe des centaines de personne arpente la célèbre avenue. Après avoir marcher pendant 1 heure, nous prenons la rue en direction du pain de sucre, nous voyons un arrêt de bus, le temps de repérer le numero, le bus arrive nous montons dedans ,C’est partis! Le système dans les autobus est bien organisé, le chauffeur conduit et à l’entrée il y a une autre personne femme ou homme assis sur un fauteuil devant une caisse et un tourniquet il faut acheter sa place puis passer pour aller s’assoir ce moyen empêche la fraude, permet d’économiser le papier pour les tickets et de faire un emploi supplémentaire.
Nous arrivons au célèbre pain de sucre nous descendons et nous nous dirigeons vers le téléphériques

OLYMPUS DIGITAL CAMERA  OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Mercredi 9 janvier
La statue du christ rédempteur, nous partons pour le Corcovado, la semaine dernière nous étions déçus le temps était couvert la statue était dans le brouillard complet aujourd’hui il fait beau. Nous prenons le 583 qui nous amène au départ du petit train.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

Nous nous faufilons jusqu’au départ et la une hôtesse nous dit qu’il naît pas possible de monter en train car il y a un problème technique dût à l’ orage de la veille. Nous redescendons plus bas où nous pouvons prendre le collectivo et là nous découvrons une file d’attente d’au moins 1h, tans pis c’est le seul moyen de monter, il fait beau le temps est dégagé, il faut profiter de ce moment car la brume peut revenir rapidement. Il fait très chaud, je décide d’aller acheter rapidement une bouteille d’eau cela me prends 5mn, je ressors  et je ne vois plus Gilles. La file s’est agrandi, elle fait tout le tour de la petite place et les collectivos se remplissent au fur et à mesure devant le magasin où j’ai fait mes hachât, je ne comprends pas où est passé Gilles je ne s’est pas quoi faire ce n’est pas lui qui a l’argent et je n’ai pas mon téléphone pour communiqué, je scrute la file et je ne le voit pas, je décide de monter dans un minibus, je me dis que lui aussi à du faire ça, et au dernier moment je me dit mais non c’est pas possible il n’a pas d’argent je descends et je regarde à nouveau et là, je le reconnaît au loin de l’autre côté de la place, ouf, je suis rassurée, la file d’attente c’est déplacée, je le rejoint, nous attendons encore 15 mn et nous montons dans le minibus. Le véhicule grimpe sur la route pentue, nous arrivons à un grand parking ou plein d’autres taxis, bus sont garés. Le chauffeur nous dit de descendre, il faut changer de minibus pour faire le deuxième partie du trajet. Nous devons auparavant aller prendre un billet pour l’accès du christ rédempteur nous rejoignons la queue il y en a encore pour 2h. Las d’attendre nous décidons de monter à pieds, 2 kms à pieds, cela nous fait pas peur, nous marchons en moyenne 15 kms par jour. Nous commençons notre ascension, il fait chaud, la route est vraiment inclinée.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA  OLYMPUS DIGITAL CAMERA    OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Cosme Velho

OLYMPUS DIGITAL CAMERA  OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Corcovado

Jeudi 10 janvier
Marche sur la plage le matin puis visite du centre ville église métro

Vendredi 11 janvier
Promenade le long de la plage et ce soir quartier Lapa place connu pour la fiesta
La caïpirinha (prononcer « caïpirigna » : la petite rustique) est un cocktail brésilien préparé à base de cachaça, de sucre de canne et de citron vert. Créé par les paysans (ou péquenauds, caïpira en portugais) dont il tire l’origine de son nom, ce cocktail est très populaire et largement consommé dans les restaurants, bars et boîtes de nuit notamment au Portugal où il est le cocktail le plus apprécié[réf. nécessaire].

Mardi 14 janvier
Aujourd’hui après le petite déjeuner nous décidons d’aller à Sao Conrado lieu où il est possible de faire des sauts en deltaplane et parapente.

 

Nous partons à l’arrêt de bus, où un couple attend le 177, l’homme s’approche de moi et me demande confirmation pour la destination de Sao Conrado, je lui dit que nous y allons nous aussi. Nous entamons une conversation mi anglais mi espagnol avec ce couple fort sympathique dans l’attente du transport en commun, nous montons dans le bus et continuons à faire connaissance avec Fabiana et Ricardo ils sont de Cordoba Argentine. Une demi heure plus tard nous descendons de l’autobus nous échangeons nos adresse mail et nous disons au revoir. Nous marchons le long de la promenade et bout nous voyons l’arrivée des deltas et parapente un homme s’avance vers nous et nous propose en anglais un vol en parapente nous lui disons ok, nous le suivons cela est vite décidé il nous emmène dans le bureau nous remplissons les formulaires, nous aurons un pilote chacun, nous montons en voiture et prenons la route de la plateforme de départ, le chemin est raide. Nous arrivons en haut de la foret de Tijuca 512 m d’altitude surplombant toute la baie de Rio où se trouve les équipes des pilotes entrain de préparer leur voile. L’adrénaline commence a me parcourir pour Gilles et moi c’est une première. Nous en rêvions depuis longtemps. Apres un briefing rapide nous enfilons nos harnais, mon pilote me rappelle que je dois rester relax « to run to rise », Gilles par le premier puis vient mon tour, je suis avec mon pilote attacher à cote de lui, nous courrons en même temps je regarde l’horizon et voilà JE VOLE. C’est fantastique! Nous virevoltons au dessus de la ville devant moi l’océan sur la gauche au loin Rio de Janeiro, Copacabana nous descendons en douceur nous planons c’est merveilleux 15 mn plus tard nous atterrissons sur la plage, quelle émotions j’ai les jambes qui tremblent

VOYAGE SURPRISE

20130121-104414.jpg

Voyage surprise
Destination Rio de Janeiro Bresil
Gilles et moi sommes partis le lundi 7 janvier 2012 pour Rio de Janeiro
Départ à11h du matin 2h20 de vol escale à Lisbonne Portugal et c’est partis pour 10h de vol sur un boing 382 compagnie Tap Portugal
Vol très agréable, le temps a passé vite nous étions assis à côté d’un monsieur Portugais parlant l’anglais, il nous raconte qu’il travaille sur des plateformes pétrolières et qu’il se rend à Rio pour une trentaine de jours, personnage très sympathique et intéressant.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Windsor Martinique Hotel

23h nous atterrissons à l’aéroport de Rio nous prenons un taxi, direction Windsor Martinique Copa Hôtel dans une rue adjacente de la mytique Copacabana Beach. L’hôtel est accueillant, un room service prend nos valises nous montons a notre chambre n•419, la chambre est coquette grand lit, télévision écran plat avec chaîne satellite, salle de bain tout en marbre avec une douche italienne. Il est tard nous nous couchons l’aventure brésilienne commence « amahna » demain en portugais « bom note »!

Copacabana  OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Copacabana

Mardi 8 janvier
Réveil matinale 7h, 10h en France, il y a 3 heures de décalage cela n’est pas difficile de s’habituer au rythme brésilien. Nous descendons prendre notre petit déjeuner. Le buffet est varié pour moi se sera omelette jambon fromage cafe au lait et jus d’orange il faut prendre des forces pour commencer cette journée. Le programme Pão des Açucar, nous nous familiarisons rapidement avec le plan de la ville pour repérer les différents site à visiter nous décidons d’aller voir le mythique pain de sucre.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Pain de sucre
Nous découvrons la célèbre promenade de Copacabana daller de mosaïque noir et blanche de 6 kms de long, avec une circulation dense sur la route 3 voies d’un côté, 3 voies de l’autre une piste cyclable et joggeurs se croisent, certain court d’autre font de la marche rapide, des jeunes, des vieux , en familles seul ou en groupe des centaines de personne arpente la célèbre avenue. Après avoir marcher pendant 1 heure, nous prenons la rue en direction du pain de sucre, nous voyons un arrêt de bus, le temps de repérer le numero, le bus arrive nous montons dedans ,C’est partis! Le système dans les autobus est bien organisé, le chauffeur conduit et à l’entrée il y a une autre personne femme ou homme assis sur un fauteuil devant une caisse et un tourniquet il faut acheter sa place puis passer pour aller s’assoir ce moyen empêche la fraude, permet d’économiser le papier pour les tickets et de faire un emploi supplémentaire.
Nous arrivons au célèbre pain de sucre nous descendons et nous nous dirigeons vers le téléphériques

OLYMPUS DIGITAL CAMERA  OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Mercredi 9 janvier
La statue du christ rédempteur, nous partons pour le Corcovado, la semaine dernière nous étions déçus le temps était couvert la statue était dans le brouillard complet aujourd’hui il fait beau. Nous prenons le 583 qui nous amène au départ du petit train.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

Nous nous faufilons jusqu’au départ et la une hôtesse nous dit qu’il naît pas possible de monter en train car il y a un problème technique dût à l’ orage de la veille. Nous redescendons plus bas où nous pouvons prendre le collectivo et là nous découvrons une file d’attente d’au moins 1h, tans pis c’est le seul moyen de monter, il fait beau le temps est dégagé, il faut profiter de ce moment car la brume peut revenir rapidement. Il fait très chaud, je décide d’aller acheter rapidement une bouteille d’eau cela me prends 5mn, je ressors  et je ne vois plus Gilles. La file s’est agrandi, elle fait tout le tour de la petite place et les collectivos se remplissent au fur et à mesure devant le magasin où j’ai fait mes hachât, je ne comprends pas où est passé Gilles je ne s’est pas quoi faire ce n’est pas lui qui a l’argent et je n’ai pas mon téléphone pour communiqué, je scrute la file et je ne le voit pas, je décide de monter dans un minibus, je me dis que lui aussi à du faire ça, et au dernier moment je me dit mais non c’est pas possible il n’a pas d’argent je descends et je regarde à nouveau et là, je le reconnaît au loin de l’autre côté de la place, ouf, je suis rassurée, la file d’attente c’est déplacée, je le rejoint, nous attendons encore 15 mn et nous montons dans le minibus. Le véhicule grimpe sur la route pentue, nous arrivons à un grand parking ou plein d’autres taxis, bus sont garés. Le chauffeur nous dit de descendre, il faut changer de minibus pour faire le deuxième partie du trajet. Nous devons auparavant aller prendre un billet pour l’accès du christ rédempteur nous rejoignons la queue il y en a encore pour 2h. Las d’attendre nous décidons de monter à pieds, 2 kms à pieds, cela nous fait pas peur, nous marchons en moyenne 15 kms par jour. Nous commençons notre ascension, il fait chaud, la route est vraiment inclinée.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA  OLYMPUS DIGITAL CAMERA    OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Cosme Velho

OLYMPUS DIGITAL CAMERA  OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Corcovado

Jeudi 10 janvier
Marche sur la plage le matin puis visite du centre ville église métro

Vendredi 11 janvier
Promenade le long de la plage et ce soir quartier Lapa place connu pour la fiesta
La caïpirinha (prononcer « caïpirigna » : la petite rustique) est un cocktail brésilien préparé à base de cachaça, de sucre de canne et de citron vert. Créé par les paysans (ou péquenauds, caïpira en portugais) dont il tire l’origine de son nom, ce cocktail est très populaire et largement consommé dans les restaurants, bars et boîtes de nuit notamment au Portugal où il est le cocktail le plus apprécié[réf. nécessaire].

Mardi 14 janvier
Aujourd’hui après le petite déjeuner nous décidons d’aller à Sao Conrado lieu où il est possible de faire des sauts en deltaplane et parapente.

 

Nous partons à l’arrêt de bus, où un couple attend le 177, l’homme s’approche de moi et me demande confirmation pour la destination de Sao Conrado, je lui dit que nous y allons nous aussi. Nous entamons une conversation mi anglais mi espagnol avec ce couple fort sympathique dans l’attente du transport en commun, nous montons dans le bus et continuons à faire connaissance avec Fabiana et Ricardo ils sont de Cordoba Argentine. Une demi heure plus tard nous descendons de l’autobus nous échangeons nos adresse mail et nous disons au revoir. Nous marchons le long de la promenade et bout nous voyons l’arrivée des deltas et parapente un homme s’avance vers nous et nous propose en anglais un vol en parapente nous lui disons ok, nous le suivons cela est vite décidé il nous emmène dans le bureau nous remplissons les formulaires, nous aurons un pilote chacun, nous montons en voiture et prenons la route de la plateforme de départ, le chemin est raide. Nous arrivons en haut de la foret de Tijuca 512 m d’altitude surplombant toute la baie de Rio où se trouve les équipes des pilotes entrain de préparer leur voile. L’adrénaline commence a me parcourir pour Gilles et moi c’est une première. Nous en rêvions depuis longtemps. Apres un briefing rapide nous enfilons nos harnais, mon pilote me rappelle que je dois rester relax « to run to rise », Gilles par le premier puis vient mon tour, je suis avec mon pilote attacher à cote de lui, nous courrons en même temps je regarde l’horizon et voilà JE VOLE. C’est fantastique! Nous virevoltons au dessus de la ville devant moi l’océan sur la gauche au loin Rio de Janeiro, Copacabana nous descendons en douceur nous planons c’est merveilleux 15 mn plus tard nous atterrissons sur la plage, quelle émotions j’ai les jambes qui tremblent

Voyager, c'est grandire, c'est l'aventure, celle qui laisse des traces dans l'âme.